(La liste d'indications suivante n'est pas exhaustive.
Cliquez sur le tableau ci-dessous pour une liste plus complète)

Lire ici un texte d'Evelyne Josse, Psychologue clinicienne, experte en hypnose judiciaire

 

 


L’état hypnotique est un état de conscience modifiée intermédiaire entre l'état de veille et l'état de sommeil.

Savez-vous que toute personne passe au minimum deux fois par jour en état hypnotique?

"Quand ?"  me direz-vous :
• le matin juste au réveil
• le soir juste avant l'endormissement

mais aussi :
• à la lecture d'un bon livre
• quand vous regardez un bon film
• quand vous êtes dans la "lune"
• quand votre voiture se conduit toute seule, etc

L'état hypnotique est un état naturel !

Il existe des dizaines de techniques d'induction, certaines sont directives et d'autres plus progressives. Par exemple, la sophrologie, au même titre que certaines techniques de relaxation, est une méthode récente (1960) née de l'hypnose.

L'Hypnose est un état de concentration et de relaxation qui permet à la partie automatique et émotionnelle du comportement, que l'on appelle l'Inconscient, d'être plus réceptif qu'à l'état normal de "veille". Cet état s'apparente à celui dans lequel on se trouve lorsque l'on pratique la méditation, lorsque l'on fait du yoga, lorsque l'on va s'endormir.


"Eye Movement Desensitization and Reprocessing"

 

L'EMDR est une des techniques d'hypnose. Ce sigle peut être traduit en français par "Mouvements oculaires de désensibilisation et de retraitement des informations négatives"

A quoi ça sert ? Cette technique permet de faire disparaître les symptômes liés à des émotions négatives figées dans le cerveau émotionnel. Par exemple le syndrome du stress post-traumatique, le deuil, le viol et bien d'autres événements qui perturbent le quotidien peuvent être traités par les mouvements oculaires.

Comment ça marche ? Les mouvements oculaires rythmés de gauche et de droite permettent de stimuler et de retraiter les émotions négatives jusqu'à faire disparaître les symptômes qu'elles engendraient.

Pendant la consultation, une ou plusieurs séries de mouvements sont nécessaires.

Il s'agit d'une thérapie brève qui peut quelquefois être spectaculaire lorsque le traumatisme est unique et récent. Le nombre de consultations dépend de chaque cas qui est par définition unique.

Est-ce nouveau ? Le terme EMDR est apparu aux Etats-Unis dans les années 80 (Francine Shapiro) et fut introduit en France par David Servan Schreiber.

Les mouvements oculaires sont pourtant connus depuis des millénaires notamment dans le yoga mais aussi en hypnose... rappelez-vous les mouvements rythmiques du pendule qui souvent prêtent à rire.

Outre les mouvements oculaires, les mêmes résultats peuvent être obtenus dans certains cas par le biais de stimuli sonores alternés de gauche et de droite, de même que par des tapotements rythmiques sur les mains par exemple.