Depuis l'aube de l'humanité, l'être humain a perçu les forces naturelles qu'il avait en lui pour améliorer ou sauvegarder la vie qui lui avait été donnée. En parcourant un peu l'histoire, nous allons mieux comprendre cette réalité. Bien avant l'utilisation du terme "magnétisme" sur lequel je reviendrai plus loin, les effets curatifs de la propriété radioactive de l'organisme humain étaient connus depuis PARACELSE au XVIe siècle, observés et utilisés dans toutes les civilisations anciennes; ce que nous allons voir.

Ne pas citer l'Égypte serait un oubli impardonnable: civilisation ancienne si riche en connaissances que nous redécouvrons aujourd'hui. Commençons donc par elle. Sur de nombreux bas-reliefs Égyptiens, on retrouve souvent le geste d'imposer les mains. L'Égyptologue EBERS découvrit un papyrus rédigé sous le règne d'Aménophis 1er sur lequel on a pu lire : Pose ta main sur la douleur et dis que la douleur s'en aille.

Quittons l'Égypte et allons vers la Grèce. La doctrine Pythagoricienne admettait l'existence d'un fluide subtil, animant tous les corps et leur permettant de réagir les uns sur les autres.

Chez les Romains, cette thérapie se pratiquait dans les temples sous la forme de massages qui allaient jusqu'au sommeil, appelé aujourd'hui : sommeil magnétique.

Au Moyen âge, la pierre d'aimant était principalement importée des environs d'une petite ville d'Asie Mineure nommée MAGNESIE qui plus tard nous donnera les origines du mot MAGNÉTISME par analogie. À cette époque, l'utilisation de l'aimant en thérapeutique prit une vogue considérable. Soulignons que les magnétiseurs d'alors étaient appelés les toucheurs. En ce temps-là, les impositions, les passes, le souffle et tous les procédés de transmission du magnétisme furent utilisés et avaient leurs praticiens. Les grands noms de cette époque furent : PARACELSE, AVICENNE, AGRIPPA.

Nous allons maintenant aborder le début du XIXe avec un grand personnage, le Docteur MESMER, qui donna ses lettres de noblesse au magnétisme au point que l'expression "mesmérisme" fut longtemps utilisée. M.MESMER fut reçu Docteur en Médecine à l'université de Vienne en 1766, après avoir soutenu une thèse traitant de l'influence des planètes sur le corps humain.

Il établit l'existence d'un FLUIDE SUBTIL qui pénètre tous les corps et remplit l'univers. Il étendit le principe de l'attraction newtonienne aux corps animés, en affirmant qu'elle se produit sur le système nerveux des êtres vivants par l'intermédiaire de ce fluide subtil qu'il désigna sous le nom de FLUIDE UNIVERSEL. Il se servit souvent des propriétés des aimants en thérapeutique, et par analogie il donna à cette propriété du corps qui le rend sensible à l'action des corps célestes, le nom de : MAGNÉTISME ANIMAL.

Grâce à MESMER, le magnétisme fut connu du grand public.