Traitement complémentaire de l'algodystrophie
appelée aussi algoneurodystrophie ou SDRC : Syndrome Douloureux Régional Complexe

La prise en charge médicale de l'algodystrophie ne donne pas souvent de résultats probants et rapides. En effet, à l’instar de beaucoup de maladies complexes, il faut, pour la combattre, cerner l'ensemble des causes qui l’ont provoqué et l’empêche de guérir rapidement.
Pour la traiter et surtout la guérir, la médecine propose un traitement qui peut être complété par une médecine douce qui agira de façon holistique.

C’est ce que je vous propose :

Le magnétisme peut agir sur la douleur, l’œdème et les raideurs rencontrés dans l’algodystrophie et raccourcir la durée de la maladie.

L’EMDR* peut agir, s’il en est besoin, sur l’aspect psychologique antérieur et/ou concomitant à cette maladie.

Pour en savoir plus sur le SDRC

Définition
Le Syndrome Douloureux Régional Complexe peut survenir à la suite d’une fracture (opérée ou non) ou d’un traumatisme situé le plus souvent sur les membres inférieurs ou supérieurs, jambe, pied, bras ou main.
L'algodystrophie est un syndrome (ensemble de symptômes) douloureux vasomoteur, trophique et métabolique, c’est-à-dire que la zone affectée subit des dysfonctionnements principalement vasculaires, nerveux et fonctionnels.
L’algodystrophie est une pathologie chronique dont la durée est très variable selon les personnes, allant de quelques mois à un ou deux ans.

Causes
Les causes du SDRC sont encore mal connues, en plus de la fracture ou du traumatisme, le terrain psychologique de la personne a son importance dans la survenue et la durée de ce syndrome.
Sans être une obligation, il est à noter que cette pathologie se manifeste assez souvent lorsque le traumatisme survient au moment de contrariétés, d’énervements ou dans un contexte psychologique difficile même momentané.

Symptômes
La douleur est le principal symptôme, elle peut être extrême et cuisante ou plus modérée.
La sensibilité au toucher (appelée hyperesthésie cutanée) est exacerbée.
L’aspect de la peau est modifié, elle est luisante et tendue.
Un œdème avec gonflement des tissus est presque toujours présent.
Le membre affecté peut présenter une diminution de la capacité fonctionnelle avec raideur.

Diagnostic
Il arrive que le médecin  pose le diagnostic du SDRC simplement à l’examen physique et fonctionnel et selon l’aspect du membre atteint.
La scintigraphie osseuse est l’examen qui permet de confirmer le diagnostic

Traitement
La médecine est assez démunie actuellement, elle propose des antidouleurs et/ou des anti-inflammatoires qui peuvent agir sur les symptômes mais pas sur la cause.
Des séances de kinésithérapie peuvent éviter qu’une raideur ne s’installe de manière durable.
Différentes médecines douces peuvent apporter un mieux-être.

* EMDR : de l’anglais : “Eye Movement Desensitization and Reprocessing” qui peut se traduire par : Désensibilisation et Retraitement (de l’information) par le Mouvement des Yeux

 

Retour à la lecture du texte